Trois décennies d’amour cerné de Thomas Lebrun

@ Bernard Duret

@ Bernard Duret

En un temps et quatre mouvements, Thomas Lebrun crée une œuvre essentielle, poignante, sur le thème de ces 30 ans d’irruption du sida dans nos vies. En quatre courts solos ou duos, intitulés De risques, De peur, De doute et De solitude, il dépeint la façon dont notre rapport à l’amour, à la sexualité et à l’autre ont changé au cours de ces années. Ces quatres moments sont confiés à des danseurs en particulier.

De risques est un solo dansé par Anthony Cazeaux. Interprété sur le son d’archives enregistrées à San Francisco en 1979 lors des manifestations qui ont suivi l’assassinat d’Harvey Milk, il est une sorte de manifeste rageur et désespéré qui signe l’état d’esprit d’une génération qui se voit d’un coup condamnée. Violent, le corps dressé comme dernier rempart d’une sexualité bientôt bafouée, Anthony Cazeaux fait face à une sorte d’exil intérieur. Le duo De peur (Anne-Emmanuelle Deroo et Raphaël Cottin) dit tout de l’amour à la mort, voluptueux et dangereux, ils s’empoignent et s’éloignent presque d’un même élan, se cognent et se frottent, au bord d’un précipice constamment présent dans leur gestuelle.

Anne Sophie Lancelin enchaîne alors sur un solo De doute où la solitude domine, où la chute se fait douloureuse sur la voix de Patti Smith. Enfin, Thomas Lebrun assume seul la dernière partie, plus lumineuse, avec néanmoins un mouvement volontairement contraint, comme l’amour devenu crainte et la liberté du corps  brutalement déniée.

L’ensemble est un spectacle sombre et beau, qui s’aventure au cœur de l’intime avec une sorte de pudeur sentimentale extraordinairement sensible.

Agnès Izrine

12 et 13 juin – Rencontres Internationales de Seine-Saint-Denis

Anthony Cazeaux @ Bernard Duret

Anthony Cazeaux @ Bernard Duret

Chorégraphie Thomas Lebrun
Interprétation Anthony Cazaux, Raphaël Cottin, Anne-Emmanuelle Deroo, Anne-Sophie Lancelin, Thomas Lebrun
Musiques Anne Clark, Smith and Burrows, Seb Martel, Dez Mona, Patti Smith, Anthony and the Johnsons
Bande-son d’archives Lynn and Louis Wolfson / Florida Moving Image Archives, KTVU, KRON, Weissman Projects LLC, NBC, John Boguta
Montage bande-son Yohann Têté
Création lumière Jean-Marc Serre
Création son Mélodie Souquet
Chercheuse Lucille Toth

 

En tournée

30 janvier 2014 : Festival Vivat la danse ! – Armentières ; 6 et 7 février : La Pléiade – La Riche / CCN de Tours ; 25 février – 1er mars : Les Subsistances – Lyon ; 29 mars : De doute – L’Avant-scène – Cognac ; 30 mai : Grand théâtre de Calais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :