Festival Mimos : Première européenne

 

En Corée du Sud, la scène chorégraphique se développe à grande vitesse. Heureuse rencontre avec le festival Mimos de Périgueux, la nouvelle pièce de Sun-A Lee, crée en septembre dernier à Séoul, arrive en France.

Touch !  – le titre n’est pas vraiment une invitation faite aux spectateurs. Mais il s’agit bien de toucher. Le style chorégraphique de cette jeune auteur en danse et vidéo repose sur l’articulation microscopique des doigts, voire des doigts de pied. Il est donc logique  qu’elle s’en serve aujourd’hui pour aborder le rapport à l’objet qui devient partenaire chorégraphique. La  première image est à elle seule une énigme aux multiples charges symboliques. Assise sur une table, Lee aborde un ballon comme s’il s’agissait de s’ouvrir à  la vie et à l’altérité, dans toute la fascination et dominée par toutes les angoisses qui précèdent une rencontre. Mais il peut tout aussi bien s’agir de maternité. La table, elle, est porteuse d’un univers aussi mystérieux que réconfortant. Appartient-elle à  la maison familiale qu’on voit ensuite apparaître dans une vidéo onirique?

Les souvenirs semblent être très présents, et pourraient aussi appartenir au musicien qui ouvre et clôt Touch !. Accordéon, clarinette et ordinateur sont les instruments de Jimmy Sert qui incarne, lui aussi,cette dualité présence-absence dont parle Lee, que sa danse se fasse sur ou sous la table, sur un miroir au clair de lune ou encore derrière un rideau. Mais comment toucher au sens de Touch !, concrètement?

Quand les Asiatiques donnent une note d’intention, il s’agit de transposition poétique, plutôt que d’explication. Et ce n’est pas plus mal, et la pièce n’en est pas moins inspirée de la vie personnelle de la chorégraphe: Je suis au-dessus de toi, je suis en dessous. Je suis à l’intérieur, j’ai perdu le chemin vers toi, je n’entends plus le son de mon espace. Mes souvenirs dansent avec tes émotions. Je n’aime pas le vent parce qu’il m’apporte la sensation de ton toucher. » Mais finalement, tout de même,: « Touch ! » est une pièce sur la perte et l’absence. Absence des parents, absence de l’enfant, absence du monde.

Si le festival Mimos, dédié aux arts du geste, invite la danse, il faut de toute évidence qu’il y ait une dimension au-delà du rapport corps-temps-espace qui détermine la création chorégraphique. Mimos permettra de suivre son évolution de cette autre de mouvement, de sa toute première pièce, « Peforming Dream », à « Touch ! », en passant par « Waves », solo empli d’une charge électrique particulière qui sera présenté en extérieur, le 31 juillet. Le lendemain, la soirée en salle fera la boucle de « Performing Dream », pièce primée au Japon (par l’ambassade de France) et au concours Masdanza en Espagne (tout comme « Waves », par ailleurs). C’est la recherche sur le micro-mouvement, si personnelle, unique et organique, qui séduit chez Lee. Plus rare encore: Les professionnels et les spectateurs sont unanimes, car elle est partie du concours de Masdanza par deux fois en empochent le prix du public en même temps que les honneurs décernés par le jury.

Si Lee est issue d’un cursus universitaire, comme à ce jour tout chorégraphe en Corée du Sud, elle avoue néanmoins être venue à la danse tardivement et ne pas avoir brillé en cours de danse traditionnelle, ni en ballet ou autres. C’est juste que les enseignants ont découvert chez elle un don pour la création, une graine particulière et l’ont encouragée à la cultiver, ce qui est en soi remarquable, pour un pays qui, traditionnellement, ne jure que par l’harmonie et l’homogénéité de sa société. Lee incarne donc aussi une Corée qui  change, jusque dans sa vie artistique.

Ensuite, on verra également à Mimos Myriam Niaisy avec sa « fantaisie gestuelle » sur les insectes, hymne à la biodiversité pour cinq interprètes intitulé « ZZZ’insectes », sujet concret pour public familial s’il en est…

Thomas Hahn

Festival Mimos, Périgueux, 31e édition, du 29 juillet au 4 août 2013

http://www.mimos.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :