« Roots » de Kader Attou

Un jour quand il était gamin, la mère de Kader Attou ne l’emmena pas directement à la maison après l’école mais… à la salle de boxe. Dans la cour et dans les rues, à Saint-Priest, le seul pouvoir du verbe ne suffit pas toujours. Mais quant à la boxe, elle était américaine, mélange de boxe anglaise, de boxe française, de tae kwon do et de karaté. « Un combat comme une danse » qui permit à Kader de « toucher l’art avec ses poings ». Le prof garde un petit groupe à la fin du cours, les plus souples et agiles sans doute, pour des démonstrations et peu à peu, la boxe dérive vers le cirque. C’est alors que démarre H.I.P H.O.P. l’émission de Sydney, tous les samedis à 14h. Kader Attou sur un morceau de trottoir se met alors à répéter les gestes « à chiper, à choper ».

Voilà pour les racines qui vont s’enrichir de déracinements : avec les jeunes des camps de réfugiés en Yougoslavie, dans les favelas de Rio, dans les quartiers périphériques algérois. Au final, une écriture chorégraphique très personnelle, difficile à choper, tant elle a chipé de techniques à droite à gauche pour se complexifier.

Galerie photo de João Garcia

Roots, c’est toute cette histoire. Non seulement parce que la chorégraphie puise ici et là dans les souvenirs de Kader des bribes autobiographiques – que l’on retrouve notamment dans la bande-son (Break machine de Street Dance pour l’émission de Sydney, une valse de Brahms qui évoque irrésistiblement le cours de danse,  une berceuse d’Idir, Avava Inouva, Colette Magny…) mais aussi  parce que la gestuelle draine toutes les péripéties et les métamorphoses techniques et corporelles qu’ont traversé Kader et le hip hop durant toutes ces années. De ce fait, Kader Attou a élaboré une vraie danse d’auteur qui culmine dans cette pièce.

Avec un vieux teppaz rose et un vague salon qui n’en peut plus de nostalgie, couleurs fanées, et fauteuils affaissés, le décor est posé. Mais cet espace où se confinent les souvenirs ne suffit pas à contenir la danse et son énergie qui déborde les codes et finit par fondre et remanier dans une seule et même matière les entrelacs d’un parcours multiple : l’acrobatie, le rap, le cirque, le hip hop et même le ring, et les parfums d’un ailleurs toujours renouvelé. Une poétique du geste et des corps se déploie. D’abord dans un duo de Kevin Mischel et Bruce Chiefare, puis s’immisce et se propage dans la communauté des onze interprètes, onze solistes de haut niveau.

Spiralée, ondoyante, avec ses accents dynamiques et ses mouvements flottants et limpides, la danse dépasse le seul hip hop tout en l’utilisant au maximum. Comme un nouveau langage qui se servirait des mêmes mots mais triturerait la syntaxe pour leur faire dire autre chose. Et cet autre chose ressemble fort à la création d’un nouveau genre, une sorte de ballet hip hop, avec ses variations de solistes (particulièrement les solos de Mehdi Ouachek et Nabil Ouelhadj) et ses ensembles à l’unisson.

Le spectacle est totalement époustouflant. On n’avait jamais vu le hip hop à un tel niveau. Et Kader Attou excelle, comme toujours, dans cette danse d’homme, puissante, impondérable, vibratile qui se dissout dans la mémoire des corps et la singularité de chacun.

Agnès Izrine

24 au 28 septembre 2013 – Maison de la Danse – Lyon

Distribution :
Direction artistique et chorégraphique Kader Attou – Scénographie Olivier Borne – Création sonore originale Régis Baillet / Diaphane, augmentée de musiques additionnelles – Création lumière Fabrice Crouzet – Costumes Nadia Genez

Avec : Babacar « Bouba » Cissé, Bruce Chiefare, Virgile Dagneaux, Erwan Godard, Mabrouk Gouicem, Adrien Goulinet, Kevin Mischel, Artem Orlov, Mehdi Ouachek, Nabil Ouelhadj, Maxime Vicente.

En tournée
1er octobre 2013  : Amiens, Maison de la Culture, 14h30 et 20h30
5 octobre 2013  : Thessaloniki Dimitria festival 2014, 21h00
8 octobre 2013  : Albertville, le Dôme-Théâtre, 20h30
11 octobre 2013  : Joué-les-Tours, Espace André Malraux, 21h00
15 octobre 2013  : Niort, Moulin du Roc, Scène Nationale, 20h30
16 octobre 2013   :Niort, Moulin du Roc, Scène Nationale, 19h00
22 octobre 2013  : Poitiers, TAP Scène Nationale, 19h30
23 octobre 2013  :Poitiers, TAP Scène Nationale, 14h30 et 20h30
5 novembre 2013  : Istres, Théâtre de l’Olivier, 20h30
8 novembre 2013   : Draguignan, Théâtres en Dracénie, 14h30 et 20h30
13 novembre 2013  : Annecy, Bonlieu – Scène Nationale, 20h30
14 novembre 2013  : Annecy, Bonlieu – Scène Nationale, 20h30
16 novembre 2013  : Bordeaux, Ouverture de festival Novart, ouverture 20h00, représentation à 21h30
17 novembre 2013  : Choisy-Le-Roi, Théâtre Paul Eluard, 17h00
21 novembre 2013  : Villejuif, Théâtre Romain Rolland, 20h30
23 novembre 2013  : Pontault-Combault, Les Passerelles, 20h30
26 novembre 2013   : Douai, L’Hippodrome – Scène Nationale, 20h00
28 novembre 2013   : Meudon, Centre d’Art et de Culture de Meudon, 20h45
30 novembre 2013  : Arques, Centre Culturel Balavoine, 20h30
3 décembre 2013  : Beauvais, Théâtre du Beauvaisis, 19h30
4 décembre 2013   : Beauvais, Théâtre du Beauvaisis, 20h30
13 décembre 2013 : Châteauvallon, CNCDC, 20h30
14 décembre 2013 : Châteauvallon, CNCDC, 20h30
7 janvier 2014 : Chartres, Théâtre de Chartres, 20h30
11 janvier 2014 : Angoulême, Scène Nationale, 20h30
12 janvier 2014 : Angoulême, Scène Nationale, 20h30
13 janvier 2014 : Saintes, le Gallia, 20h30
17 janvier 2014 : Suresnes, Festival Suresnes Cité Danse, 21h00
18 janvier 2014 : Suresnes, Festival Suresnes Cité Danse, 21h00
19 janvier 2014 : Suresnes, Festival Suresnes Cité Danse, 17h00
21 janvier 2014 : Suresnes, Festival Suresnes Cité Danse, 21h00
24 et 25 janvier 2014 : Alès, Scène Nationale, 20h30
28 janvier 2014 : Narbonne, Scène Nationale, 20h30
30 janvier 2014 : St-Maximin-La-Sainte-Baume, 20h30
4 février 2014 : Sochaux, MA Scène Nationale, 20h00
7 février 2014 : St Nazaire, Le Théâtre Scène Nationale, 20h30
12 février 2014 : Besançon, Scène Nationale, 19h00
13 février 2014 : Besançon, Scène Nationale, 20h00
14 février 2014 : Besançon, Scène Nationale, 20h00
25 février 2014 : Montpellier, Opéra Comédie, 19h00
26 février 2014 : Montpellier, Opéra Comédie, 20h00
27 février 2014 : Montpellier, Opéra Comédie, 20h00
4 mars 2014 : Cavaillon, Scène Nationale, 20h30
7 mars 2014 : St Médard en Jalles, Le Carré, Scène Conventionnée, 20h30
8 mars 2014 : St Médard en Jalles, Le Carré, Scène Conventionnée, 20h30
11 mars 2014 : Elancourt, Le Prisme, 21h00
15 mars 2014 : Ste Maxime, Le Carré, 20h30
26 et 27 mars 2014 : Angers, CNDC / Le Quai, 19h30
26 et 27 mars 2014 : Angers, CNDC / Le Quai, 20h30
29 mars 2014 : La Rochelle, Scène Nationale La Coursive, 20h30
11 avril 2014 : Noyon, Théâtre du Chevalet,
16 avril 2014 : Limoges, Centre Culturel Jean Moulin,
17 avril 2014 : Limoges, Centre Culturel Jean Moulin,
19 avril 2014 : St Junien, La Mégisserie,
29 avril 2014 : Sceaux, Les Gémeaux, Scène Nationale, 20h45
30 avril 2014 : Sceaux, Les Gémeaux, Scène Nationale, 20h45
13 mai 2014 : Albi, Scène Nationale, 20h30
15 mai 2014 : Onet-le-chateau, La Baleine, 20h30
17 mai 2014 : Florac, Mende Scènes Croisées,
21 et 22 mai 2014 : Brest, Scène Nationale,
27 mai 2014 : Aubusson – Scène Nationale,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :