Trisha Brown, tournée d’adieu à Paris

C’est à Paris, au théâtre de la Ville, sous la houlette du Festival d’Automne, que se poursuit la tournée d’adieu de la Trisha Brown Dance Company, confiée depuis à Diane Madden et Carolyn Lucas, initiée en juin dernier à Montpellier Danse.

Si, la compagnie avait choisi pour Montpellier Astral Convertible, créé en 1989 dans la cour Jacques Cœur(https://dansercanalhistorique.com/2013/06/30/trisha-brown-tire-sa-reverence-a-montpellier-danse/), le choix de For MG : The Movie pour le festival d’Automne n’est pas moins émouvant. Hommage à Michel Guy, qui fonda le festival d’Automne en 1972 et secrétaire d’État à la culture, personnalité attachante qui décéda un an avant cette création, For MG place d’emblée cette tournée sous le signe de l’au-revoir et de l’après-coup.

Les danseurs de l’Opéra de Lyon interprètent « For M.G. : The Movie »réalisation: Marie-Hélène Rebois

For MG : The Movie, place d’emblée l’écriture chorégraphique sous le signe du cinéma. Ralentis, subtils décalages, atmosphère lumineuse d’un automne qui laisse filtrer ses derniers éclats, la gestuelle se déploie lentement – presque paresseusement – dans un calme qui permet l’émergence de mouvements flottants et parfois invraisemblables. La chorégraphie, deuxième du cycle « back to zero » selon la chorégraphe, explore une danse complexe, sans force ni élan, qui évolue dans une sorte de douceur mélancolique et d’abandon presque inversement proportionnels à la tonicité dynamique de Newark qui clôt ce programme.

For MG : The Movie, galerie photo de Laurent Philippe

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jouant essentiellement sur le transfert de poids, Newark a un côté presque aussi abrupt et affirmé que ces panneaux de couleurs vives créés par Donald Judd, qui impriment leur tonalité à la pièce.

Les danseurs de l’Opéra de Lyon interprètent « Newark » réalisation: Marie-Hélène Rebois

Les sept danseurs partent à la conquête de l’espace sans jamais renier pour autant leurs trajets intérieurs. C’est de cette tension entre le dehors et le dedans que naît sans doute l’extraordinaire sensation de dynamique explosive et sereine que secrète Newark. Ultra savante quant à la mise en jeu musculaire et proprioceptive de chaque danseur, la pièce, créée en 1987 qui appartient cette fois à l’époque dite « Valiant » (héroïque comme le prince du même nom), utilise à la fois des mouvements amples et puissants et des changements imperceptibles qui semble se produire dans les fibres nerveuses et musculaires. Newark se conclut par des duos énergiques et étincelants laissant toujours place à une certaine nonchalance propre aux danseurs américains en général et à Trisha Brown en particulier.

Entre les deux, Homemade, créé pendant la période « Judson » (1966) met en scène une danseuse qui projette derrière elle grâce à un sac à dos-caméra le ballet qu’elle danse, filmé auparavant… Bel écho d’un inconscient qui conjugue le passé à tous les temps mais n’a pas de mémoire.

Vicky Schick dans Homemade, galerie photos Laurent Philippe

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Agnès Izrine

22 au 26 octobre 2013 Trisha Brown Programme 1 Théâtre de la Ville, Paris, dans le cadre du Festival d’Automne

For M.G. : The Movie (1991)
scénographie & costumes Trisha Brown
musique Alvin Curran, One Step Too
lumières Spencer Brown en collaboration avec Trisha Brown
avec 7 danseurs

Homemade solo (1966)
scénographie Trisha Brown & Robert Whitman
costume Kaye Voyce
film de Babette Mangolte d’après un film original de Trisha Brown & de Robert Whitman

Newark (Niweweorce) (1987)
scénographie & concept sonore Donald Judd
orchestration sonore & réalisation Peter Zummo avec Donald Judd
lumières Ken Tabachnick
avec 7 danseurs

Trisha Brown dance company
fondatrice de la compagnie & chorégraphie Trisha Brown
direction artistique associée
Carolyn Lucas, Diane Madden
danseurs
Neal Beasley,
Cecily Campbell,
Tara Lorenzen,
Megan Madorin,
Tamara Riewe,
Vicky Schick,
Jamie Scott,
Stuart Shugg,
Nicholas Strafaccia,
Samuel Wentz
stagiaire
Eric Williams
À suivre : 2e programme du 28 octobre au 1er novembre au Théâtre de la Ville dans le cadre du Festival d’Automne

Programme Teshigawara, Brown, Forsythe à l’Opéra de Paris à partir du 31 octobre 2013, avec les danseurs de l’Opéra de Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :