Petite Sirène deviendra grande

« Queue de Poissonne »  d’Ilka Schönbein

Elle persiste et signe! Ilka Schönbein revient, avec une nouvelle création. Et si elle ne danse plus, si elle est ici chorégraphe et metteuse en scène, son art  n’a rien perdu de son éclat. Masques, dédoublements, et ce jeu de passe-passe entre l’inerte et le vivant nous plongent dans l’univers des contes.

Laurie Cannac@Marinette Delanné

Laurie Cannac@Marinette Delanné

La « Queue de Poissonne » en question appartient à la « Petite Sirène » d’Hans Christian Andersen. Sur le plateau, la danseuse-comédienne Laurie Cannac est à la fois l’adolescente aquatique, le jeune prince égotique, la sorcière vengeresse et la narratrice. Dans son maillot verdâtre, elle danse souvent deux personnages à la fois, en accolade ou dans un jeu de pile et de face. L’univers de ce conte est bien sûr résolument maritime. Aussi, la chanteuse-accordéoniste Alexandra Lupidi se déguise en pirate et à l’entr’acte, le régisseur distribue des chips à la crevette. Les enfants apprécient!  Une calebasse tissée de feuilles est tour à tour barque, jupe, carapace etc. etc… Surgissent des pinces de crabe, la queue de phoque et autres parties de corps, sans qu’on comprenne vraiment par quel miracle.

Schönbein et Cannac ont remis l’histoire au goût du jour, sans rien enlever à la féerie de marionnettes corporelles. En plus de vingt ans, Schönbein a mis au point un art très personnel à partir d’une double formation, en danse eurythmique et jeu de marionnettes. Avec ses marionnettes corporelles, elle crée des images de corps paradoxales où le masque peut paraître plus vivant que le visage de son double d’interprète, où la danseuse semble être manipulée par la marionnette, où un masque et de faux bras et jambes, une fois posés au sol, semblent vouloir se remettre à danser. Et cette histoire d’amour déçu se termine sur un air de dépassement de la souffrance, de façon à éviter une fin en queue de poisson, justement.

Thomas Hahn

Le Grand Parquet, aux Jardins d’Eole, 35, rue d’Aubervilliers, 75018 Paris

http://www.legrandparquet.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :