Luc Petton : Les premiers pas de « Light Bird » – Avis d’audition

La création 2015 de Luc Petton est en route! « Light Bird » réunira trois danseuses, un danseur, un musicien et plusieurs grues de Mandchourie, ces grands oiseaux danseurs si raffinés qui sont l’un des symboles de l’Asie.

Pour cette pièce, qui sera le projet phare de deux années d’échanges chorégraphiques entre la France et la Corée du Sud, Luc Petton a convaincu Anne Martin, ancienne soliste phare du Tanztheater Wuppertal (elle reprit même le rôle de Pina Bausch dans Café Müller), de remonter sur scène. La création aura lieu en mai 2015 au Théâtre national de Chaillot. Et la compagnie Le Guetteur cherche encore l’interprète masculin de l’aventure! L’audition aura lieu les 28 et 29 avril à Paris. (1)

 

Galerie photo de Thomas Hahn

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La phase d’imprégnation et de recherche chorégraphique est en cours à la Maison de la culture d’Amiens, où Anne Martin, immédiatement devenue une grande copine de Sarang (Amour, en coréen) et d’Atanas, les deux premières grus japonensis de la pièce, les a guidées dans leurs premiers envols.

En février dernier, Luc Petton et Marylén Iglesias Breuker se sont rendus à Séoul. Après un master class et une audition, deux interprètes ont été retenues dont la première, Sun-A Lee, tout sauf inconnue en Europe pour ses propres solos, a rejoint Anne et Luc en mars pour une première rencontre avec Sarang et Atanas.

 

Galerie photo de Thomas Hahn

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La seconde Coréenne, Yu-Ra Park, fraîchement diplômée, les rejoindra début 2015. Entretemps, une ou deux nouvelles grues, dont la naissance est prévue en juin, auront grandi et rejoindront l’équipe. En 2015, leur différence d’âge se verra à peine, la grus japonensis, appelée « hak » en coréen, pouvant vivre une soixantaine d’années. Trop peu d’écart donc pour parler de deux générations, contrairement aux danseuses qui, grâce à leurs différences d’âge, dégageront des énergies très différentes.

IMGP3717

Luc Petton décoré @Thomas Hahn

Autre heureux événement : Le 4 avril, Wilfride Piollet a remis à Luc Petton les insignes d’Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres, rendant au « chorégraphe aux oiseaux » un hommage d’une poésie pure et d’une sensibilité comparable à ses inoubliables interprétations en tant que danseuse étoile.

 

 

Texte et photos : Thomas Hahn

 

(1)   Au studio Pôle Emploi spectacle ; 10, rue de Brancion, 75015 Paris, 10H30 à 17H00

Faire parvenir un CV détaillé avec photos récentes et liens vidéo si existants à : lpetton@cieleguetteur.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :