« Pina » de Walter Vogel chez L’Arche

 

Pina

 

Loin de n’être qu’un beau livre avec des photos magnifiques, Walter Vogel nous livre un portrait sensible de Pina Bausch, qui révèle, non pas la chorégraphe impressionnante et lointaine, mais la jeune femme qu’elle a pu être, depuis le début de sa carrière de danseuse en 1965. Ce sont des clichés tendres et fascinants et un texte très délicat qui retracent la relation qu’ont entretenu Walter Vogel et Pina Bausch au cours de ces quarante années. Des bribes de la vie méconnue d’une jeune femme appelée à devenir une grande dame. Du coup, on découvre d’autres visages de la chorégraphe internationalement reconnue. On y voit les photos d’une Pina Bausch enjouée et insouciante, des clichés intimes où on la voit discuter avec Kurt Joos, danser avec Jean Cébron, prendre des cours avec Hans Zullig, ou poser comme pour des photos de mode. Et bien sûr, on y trouve aussi des instantanés de répétitions ou de spectacle plus tardives, mais tout aussi étonnantes, car l’intimité de la danse a rarement été aussi bien mise en valeur par la photographie.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est un livre à se procurer sans faute si on aime Pina, si on aime la danse ou si on aime la photographie.

 Agnès Izrine

Le photographe :

Walter Vogel est né en 1932 à Düsseldorf. Passionné très tôt par l’univers du théâtre, il se rapprocha du monde de la danse grâce à sa relation avec Pina Bausch. Dans les années 1970, il travailla pour la publicité et la presse. Sa première exposition eut lieu en 1974 en Allemagne. Il ouvrit un studio en 1977 à Francfort, tourné vers la photo de mode et la publicité. Il s’installa en free lance en 1996 pour se consacrer à l’écriture et à son travail personnel de photographe. Il a publié plusieurs ouvrages de photographies (Espresso, Pina, Das Café, Italien…) et a été récompensé en 2012 par le Kunstpreis der Künstler der Grossen à Düsseldorf, pour l’ensemble de son œuvre.

 

L’Arche éditeur, 32€

Textes de Pina Bausch déjà parus à L’Arche :

Ahnen ahnen

Café Müller

Comme une épine dans l’oeil – La Plainte de l’impératrice

Kontakthof, avec des dames et messieurs au-dessus de 65 ans

La Plainte de l’impératrice

Le Sacre du printemps

Une répétition du Sacre

Walzer

 

Ouvrages sur Pina Bausch :
Le Langage chorégraphique de Pina Bausch
Pina Bausch et compagnie
Pina Bausch – Histoires de théâtre dansé
Pina Bausch ou l’Art de dresser un poisson rouge
Pina Bausch : Parlez-moi d’amour
Rolf Borzik et le Tanztheater de Pina Bausch
Tanztheater – Trois semaines avec Pina Bausch
Une fête à Wuppertal – La Compagnie de Pina Bausch fête ses 25 ans
Une nouvelle fête à Wuppertal
Pina Bausch vous appelle

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :