« Siwa » de Michel Kelemenis

"Siwa" @ Agnès Mellon

« Siwa » @ Agnès Mellon

En 1993, Michel Kelemenis découvrait l’oasis égyptienne de Siwa, où le soleil en s’éteignant, fait briller les derniers feux du miroir poli par l’eau. La beauté minérale des lieux s‘agrège alors au choc de la disparition d’un proche dans une unique émotion.

Les années passent. Vingt ans plus tard, cette image enfouie mais insistante donne lieu à une création méditative, sorte de double duo, en miroir.

Une première partie, sur le superbe quatuor de Debussy, résonne comme un adieu. Au temps révolu, à une histoire proche qui s’éloigne. Certaines figures, comme les bras levés vers le ciel ont une touche à la fois minimaliste tout en rappelant inconsciemment l’attitude de certains « nabis ». À la fois fluide et volatile, la gestuelle s’étitre le long des glissandos, pour se reprendre en accélérations rapides et douces. Les corps se croisent, écrivant à chaque tour un nouveau paysage, inscrivant dans l’espace des lignes mélodieuses.

 

"Siwa" @ Agnès Mellon

« Siwa » @ Agnès Mellon

La deuxième partie, sur une création originale remarquable d’Yves Chauris (Shakkei, quatuor à cordes N°2) reprenant « en miroir » celui de Debussy, est, comme la musique, plus déchirante. Les danseurs s’effleurent comme on s’érafle, s’évitent comme ils pourraient se heurter, se risquent, s’exposent, la tension devenant presque palpable entre ces quatre corps soudain précipités dans des turbulences très atmosphériques. Quand soudain tout s’apaise. Alors, les deux couples de danseurs semblent plonger dans une rêverie crépusculaire tandis que le soleil projeté en fond de scène, se noie dans l’ombre. La pièce est miraculeusement limpide et poétique.

 

Agnès Izrine

CDC Les Hivernales – L’Été particulièrement danse #3 – Avignon,

du 10 au 20 juillet 2014 à 10h.

 

À voir sur Numéridanse : http://www.numeridanse.tv/fr/video/1368_siwa

Distribution :

chorégraphie, scénographie et image
Michel Kelemenis

danseurs Luc Bénard, Louis Combeaud, Samuel Delvaux, Benjamin Dur
musique de Claude Debussy
création originale de Yves Chauris, Shakkei quatuor à cordes n°2
musiciens Quatuor Tana avec Antoine Maisonhaute et Pieter Jansen (violons), Maxime Desert (alto) Jeanne Maisonhaute (violoncelle)
lumières Jean-Bastien Nehr
vidéo Steeve Calvo
costumes Philippe Combeau

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :