Sujets à vif A à Avignon

Les Sujets à vif retrouvent le Jardin de la Vierge du lycée Saint-Joseph pour une nouvelle édition dans ce lieu délicieux et calme en fin de matinée ou d’après-midi, sous le patronnage de la SACD. Le programme A présentait deux pièces, Un jour nous serons humains et Religieuse à la fraise.

 

Un jour nous serons humains est l’union d’un texte écrit par David Léon, auteur et éducateur auprès d’adultes psychotiques, de Marik Renner, comédienne dirigée par la metteuse en scène Hélène Soulié et d’Emmanuel Eggermont, magnifique danseur que l’on a pu apprécier chez Anne Teresa de Keersmaeker et plus récemment avec Raimund Hoghe, qui développe aujourd’hui ses propres projets au sein de L’Anthracite, après avoir passé deux ans en Corée du Sud.

Un jour nous serons humains malgré le nombre d’intervenants inscrits au programme est très simple, Marik Renner dit le texte, Emmanuel Eggermont danse.

« Un jour nous serons humains » Galerie photo Laurent Philippe

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Un jour nous serons humains, part d’une phrase entendue dans un hôpital psychiatrique par David Léon. Cela donne lieu à un texte d’un seul tenant, très répétitif dans sa forme, dont l’éternel retour finit par constituer une sorte de partition verbale où affleure un appel à l’humanité, la considération des bêtes et des hommes tout comme la peur de disparaître. Même si ce texte est un peu laborieux car trop appliqué à copier un style « nouveau roman » (avec quelques décennies de retard), Marik Renner le dit simplement, sans trop d’effet théâtral, le laissant respirer et entendre, avec ses bruissements d’ailes et chant d’oiseaux en arrière fond. Emmanuel Eggermont apporte dans sa danse une sorte de présence absence, ses gestes esquissant des mouvements qui souvent se contredisent eux-mêmes, comme si le corps n’était pas unifié et certain mais une réunion de segments indépendants parfois antinomiques. Déployant cette gestuelle surprenante dans le Jardin qui semble presque trop petit pour ce grand corps dont les membres semblent occuper la majeure partie de l’espace, il produit une sorte de supplément au texte qui le complexifie, éloignant la frontière entre l’homme et l’animal par sa danse aux articulations inédites, posant la disparition et l’oubli dans sa façon de se mouvoir, découvrant d’une certaine manière la faille qui nous constitue.

 

« Religieuse à la fraise » Galerie photo Laurent Philippe

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Religieuse à la fraise parle aussi de différence et peut-être de la difficulté d’être ce que nous sommes mais sur un mode léger et amusant. Réunissant la frêle Kaori Ito, danseuse d’exception que l’on a vu chez Alain Platel, Philippe Decouflé ou Aurélien Bory (qui lui a consacré un portrait dans Plexus), et Olivier Martin-Salvan, 120 kilos, comédien et chanteur qui a travaillé notamment avec Valère Novarina, la pièce multiplie les situations impossibles et saugrenues avec tout autant de finesse que de réserve. Se gardant bien de tomber dans une farce ou une redite de La Belle et la Bête, ils savent tous les deux déjouer les évidences et jouer de leurs différences comme d’un instrument. Rien d’étonnant puisque cet instrument est leur corps, avec leur impact visuel et les clichés conscients ou inconscients qui leur sont attachés. Le spectacle est à la fois insolite et délicat, drôle le plus souvent, finissant dans un semblant de rock’n roll endiablé rythmé par le souffle et le bruit du corps des danseurs qui s’empoignent avec un bel appétit sinon de la gourmandise, suggérée par le titre Religieuse à la fraise.

Agnès Izrine

Le Sujet à vif – Festival d’Avignon – Jardin du Lycée Saint-Joseph du 7 au 13 juillet 2014

À voir ou à revoir sur Culture Box

http://culturebox.francetvinfo.fr/festivals/festival-davignon-in-off/sujets-a-vif-avignon-2014-un-jour-nous-serons-humains-159753

 

http://culturebox.francetvinfo.fr/festivals/avignon-in/sujets-a-vif-avignon-2014-religieuse-a-la-fraise-159757

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :