10e édition du Défilé de la Biennale de Lyon

Mister Défilé fête sa dixième édition. Un anniversaire placé sous le signe du Brésil, comme un retour aux sources. Dimanche, 4500 personnes vont s’élancer rue de la Ré (comme les Lyonnais surnomment leur rue de la République) et parcourir les deux kilomètres qui séparent la place de la Comédie de la place Bellecour, devant 250 000 spectateurs.

Depuis 18 ans, le scénario se répète, devenu « rituel d’agglomération » selon les mots du sociologue Philippe Dujardin. Depuis 18 ans tous les deux ans, des chorégraphes travaillent avec des amateurs à monter une parade, entourés de musiciens, scénographes, costumiers et autres bricoleurs en tous genres. Pendant huit mois, tout ce petit monde s’active à coudre, peindre, construire, penser et imaginer des chorégraphies, des costumes, des chars pour le jour J. Depuis 18 ans, les 4500 participants défilent, le jour J, avec un enthousiasme et une ardeur qu’ils communiquent à la foule qui les regarde. Le public ne manque jamais ce rendez-vous, qui fait planer sur la ville une atmosphère toute particulière, assez indéfinissable mais palpable. Tous les moyens sont bons pour voir quelque chose, les plus téméraires se juchent sur les abribus ou sur des lampadaires, les prévoyants apportent leur tabouret pliant ou leur escabeau, les plus patients ont attendu depuis le matin.

Pour cette édition anniversaire, en clin d’œil au créateur du Défilé, Guy Darmet, ancien directeur de la Biennale, douze groupes envahissent l’artère principale demain, emmenés par un char conçu spécialement pour l’occasion par l’un des carnavalescos les plus célèbres du moment, Fabio Ricardo.

Le thème fédérateur, c’est la fête et la fête promet d’être belle si l’on en juge par les images des répétitions de chaque groupe. Notamment celui de Denis Plassard, grand habitué de l’événement. Et cette année, il a mis les petits plats dans les grands ou plutôt les humains dans les marionnettes. Rassemblant toutes les MJC et les centre sociaux de la ville, il fait danser 800 personnes (dont 400 Turinois) en 12 tableaux, Les Honorables délégations (Attention V’la le gratin ! ) en compagnie de marionnettes de toutes tailles et toutes formes conçues par Emilie Valantin, marionnettiste poètesse.

Et puis il y a le final où  public et  participants se rassemblent pour danser une Samba Tarentelle et surtout découvrir un Swan lake à 40 qui excite la curiosité. Soit 40 jeunes danseurs du CNSMD de Lyon reprenant un extrait du phénoménal (au sens littéral du terme) Swan Lake de la chorégraphe Sud-africaine Dada Masilo, présenté lors de la dernière Biennale de la danse et la saison dernière à Paris. Un vrai feu d’artifice en perspective !

Gallia Valette-Pilenko

Infos pratiques :

Dimanche 14 septembre, à 14h

Le Défilé se déroulera le long de la rue de la République
De la place des Terreaux à la Place Bellecour.

Départ : Place de la Comédie
Arrivée : Sud de la place Bellecour

Début : 14h
Final : entre 17h et 18h, place Bellecour

Circulation : ce dimanche 14 septembre en raison du Défilé, la plupart des rues adjacentes à la rue de la République sont interdites à la circulation et au stationnement au cours de la journée.

Pour venir assister au Défilé, il est conseillé d’emprunter les transports en commun.

Le Ticket  » TCL Liberté 2h  » sera exceptionnellement valable de midi jusqu’à la fin du service pour permettre aux passionnés et curieux  de venir assister au Défilé pour 2.80€ seulement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :