Taglioni Award : Thierry Malandain « Meilleur Chorégraphe »

« Meilleur chorégraphe » pour sa Cendrillon ! Thierry Malandain, actuellement en création avec le Staatsballett de Vienne (1), a été récompensé, le 27 septembre, par le jury international réuni à Berlin. Les critiques de six pays européens ont distingué cette création en vertu de son « art narratif complexe, la finesse de son humour, son style rafraichissant doté d’études psychologiques fines et pleines de surprises, tout maintenant un niveau technique des plus élevés avec sa compagnie comptant seulement une vingtaine de danseurs. »

Cendrillon de Thierry Malandain @ Olivier Houeix


Le « Taglioni – European Ballet Award » est un nouveau prix européen pour le ballet, créé par la Malakhov Foundation. Malakhov, soliste de renommée internationale et ancien directeur du Staatsballet de Berlin aime à soutenir de jeunes danseurs ou des interprètes affrontant des difficultés particulières liées a leur métier. La soirée s’est déroulée en présence de plusieurs ambassadeurs et du maire de Berlin Klaus Wowereit. Heinz Spoerli, ancien directeur du Ballet de Zurich, était venu réceptionner le prix du meilleur DVD de ballet, une captation subtile de sa création Dance & Quartet pour la compagnie zurichoise, dans le cadre du Festival de Salzbourg.

 

FrancoisAlu "Etudes" Mazurka @ Sebastien Mathé

FrancoisAlu « Etudes » Mazurka @ Sebastien Mathé

Côté français, François Alu, premier danseur de Ballet de l’Opéra de Paris, a épaté la salle avec une brève chorégraphie sur Les Bourgeois de Jacques Brel, signé Ben Van Cauwenbergh. Venu en tant que nominé pour le prix du meilleur jeune danseur, il a toutefois dû laisser la première place à Xander Parish. Le jury a préféré la merveilleuse histoire de ce soliste anglais, accueilli au sein du Mariinsky, où il interprète régulièrement les personnages principaux du répertoire, de Roméo et Juliette au Lac du Cygne ou Sylvia avec « une puissance extraordinaire dans les sauts et une grande intelligence en tant qu’acteur. » Entre le romantique et le danseur-acteur de caractère, le choix s’est porté sur le premier, mais parions d’ores et déjà qu’Alu sera tôt ou tard candidat au Taglioni du meilleur danseur. À suivre…
Une surprise venue du « Nord »
Le jury a réservé quelques surprises au monde de la danse, en passant outre certains « usual suspects » de toutes distinctions en danse classique. Aussi, c’est le Northern Ballet de Leeds en Angleterre qui a été désigné « Meilleure compagnie », au détriment du Ballet de Hambourg de John Neumeier ou du Ballet de l’Opéra de Paris. Sous la direction artistique de David Nixon, le Northern Ballet, un ensemble au style vif et colorié, « contribue à populariser la danse à travers le Royaume-Uni et au-delà ».
Le « Meilleur directeur de compagnie » est Martin Schläpfer qui développe de façon spectaculaire les capacités et le répertoire du Ballett am Rhein de Düsseldorf, dont on a pu voir deux pièces au Théâtre de la Ville en décembre 2012.

 

Natalia Horecna @ D.R.

Natalia Horecna @ D.R.

L’Est n’est pas en reste
Meilleure jeune chorégraphe : Natalia Horecna qui crée depuis  2007 et compte à son « palmarès » déjà le NDT 2, le Staatsballet de Vienne ou encore le Ballet national de Finlande. Une vraie européenne, née en Slovaquie et formée au Hamburg Ballet, qui a « développé un art chorégraphique vraiment émotionnel montrant tout des états intérieurs des personnages et qui habille d’esprit et d’humour ses prises de positions féministes. »
Comme « Meilleure Production » a été désigné « Classical Miniatures » par la Leonid Jakobson Dance Company, une reconstruction de brèves chorégraphies datant de l’ère soviétique et « permettant la redécouverte d’une œuvre en quatre parties, étonnament moderne et un cadeau historique au répertoire international », selon le jury.

Ida Praetorius @ D.R.

Ida Praetorius @ D.R.

On a également vu danser Ida Praetorius (nominée Meilleure jeune danseuse) et Alban Lendorf (élu Meilleur Danseur) dans un pas de deux tout empreint de légèreté, de justesse et d’actualité dans l’interprétation des personnages de Roméo et Juliette, ainsi que Yulia Stepanova du Mariinsky (élue Meilleure jeune danseuse).

 

Thomas Hahn

(1) Thierry Malandain transmet ses pièces « Mozart à 2 » et « Don Juan » au Staatsballet de Vienne. Première: le 16 novembre 2014

Le palmarès complet du Taglioni Award 2014:
Grand prix spécial
– Le Ballet Royal du Danemark
Meilleure production
–     Classical Miniatures   (Leonid Jacobson Company)
Meilleur chorégraphe
–     Thierry Malandain (Cendrillon, Ballet Biarritz)
Meilleure compagnie
–     Northern Ballet, Leeds
Meilleur directeur de compagnie
–     Martin Schläpfer (Ballett am Rhein)
Meilleur danseur
–     Alban Lendorf (Royal Danish Ballet)
Meilleure danseuse
–     Alina Cojocaru (English National Ballet/Hamburg Ballet)
Meilleur(e) jeune chorégraphe
–     Natalia Horecna
Meilleur jeune danseur
–     Xander Parish (Mariinsky Theatre)
Meilleure jeune danseuse
–     Yulia Stepanova (Mariinsky Theatre)
Meilleur(e) créatrice/créateur d’éléments scéniques
–     Keso Dekker (costmes de « Choreartium », Bayerisches Staatsballett)
Meilleur chef d’orchestre
–     Pavel Bubelnikov (Mariinsky Ballet, Mikhailovsky Ballet)
Meilleur DVD de ballet
–     Dance & Quartet (Heinz Spoerli, Hagen Quartett, Zürcher Ballett, Arthaus Musik)

www.malakhov-foundation.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :