« Aringa rossa »d’Ambra Senatore

Ambra Senatore vient de Turin, qui possède un merveilleux Musée du Cinéma. Dans beaucoup de rues et de passages couverts de la ville, le mythe du septième art reste palpable. Aringa rossa, créé à la Biennale de la Danse, s’en empare avec l’esprit facétieux qui est devenu comme une marque de fabrique de la nouvelle star italienne.

Éclats et cuts

« Hareng rouge », c’est le terme inventé par le cinéma anglo-saxon pour désigner une fausse piste, introduite dans un scénario pour augmenter le suspense en semant une certaine confusion. Aussi, les images s’embrouillent, volontairement.

 

Aringa Rossa @ Viola Berlanda

« Aringa Rossa » @ Viola Berlanda

 

Sur le plateau, se succèdent des éclats chorégraphiques qui se mélangent comme des chutes de pellicule sur la table du cutter. Souvent on croit retrouver une ambiance, un lieu, un personnage ou un groupe déjà vu dans le spectacle. On le croit d’autant plus que la pièce utilise aussi le principe du running gag, ici la chute du plateau d’un des personnages. Un clin d’œil au cinéma muet ? Aurions-nous entendu, à d’autres moments, des bribes de dialogues de films ?

Rien que des « harengs », tous « rouges »! Le vrai scénario de ce film jamais tourné restera à jamais inconnu. Dans aucun cas, il ne s’agit d’un polar. Le spectacle se présente plutôt comme une image éclatée dans l’œil d’un kaléidoscope, vivace et rythmée.  Il n’y a pas de puzzle, pas d’invitation à reconstituer une image d’ensemble. Encore et encore, le cut tombe tel un couperet, sans crier gare, laissant l’action et le son suspendus au-dessus d’un vide béant.

Hors-champ chorégraphique

Et bien sûr, tous les clins d’œil au cinéma évoqués ci-dessus n’étaient qu’une fausse piste de plus. Par contre, on voit, dans un hors-champ chorégraphique, une sorte de traversée du paysage contemporain: Un jeu avec les identités comme chez Bel, des commentaires sur le scénario comme chez Orlin, des gestes abstraits dé/reconstruisant le sens d’un discours comme chez Linehan ou DV8, et la manière d’entrelacer plusieurs fils narratifs comme parfois chez Maguy Marin.

 

"Aringa Rossa" @ Viola Berlanda

« Aringa Rossa » @ Viola Berlanda

 

Aringa rossa est un parfait reflet des tendances actuelles, incontestablement un pur produit de son temps, mais également traversé par des références italiennes comme le chant traditionnel, des ambiances comme dans une église, des tableaux vivants ou des reflets de la vie quotidienne.

Au lieu d’entremêler les bouts pellicule au hasard, Senatore les combine selon un plan précis dans l’intérêt du rythme d’ensemble. Ce collage de saynètes garde une fluidité comme dans un ballet, alors dans certains tableaux les interprètes trouvent une marge de liberté pour s’approprier chaque fois de nouveau le scénario.

 

 

Aringa rossa n’a rien d’une fausse piste dans le parcours de la nouvelle vedette italienne, même si la pièce est à ce jour la plus grande production de Senatore, avec neuf interprètes, dont elle-même. « Mais je suis souvent en hors-champ et dans mes séquences, je me trompe souvent. » Aux autres d’improviser en fonction.

Aussi, Senatore confirme qu’elle fait partie d’un courant qui réinvente le théâtre de danse, de Jérôme Bel à Daniel Linehan et autres Tatiana Julien. Et voilà qu’elle arrive au Théâtre de la Ville, place du Châtelet pour la première fois, après plusieurs passages au Théâtre des Abbesses…

Thomas Hahn

Créé au Toboggan de Décines dans le cadre de la Biennale de la Danse, du 27 au 28 septembre 2014

http://www.ambrasenatore.com

en tournée :
le 6 décembre à Tremblay
le 11 décembre au festival Torinodanza
la 29 janvier à Dieppe
le 31 janvier au Creusot
le 3 février à Lons Le Saunier
du 11 au 14 février au Théâtre de la Ville, Paris
du 17 au 18 février à Besançon
du 27 au 28 février à Grenoble, MC/2
le 14 avril à St Medard en Jalles

Advertisements

Comments

  1. Pour échanger avec Ambra Senatore, inscrivez-vous à la rencontre des spectateurs de DanseAujourdhui le 12 février 2015 à l’issue de la représentation d’Aringa Rossa au Th Ville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :