Ceci est mon corps sur Arte

Ceci est mon corps, troisième et dernier volet du documentaire Let’s Dance de Florence Platarets et Olivier Lemaire sera diffusé ce dimanche 19 octobre sur Arte à 22h55. Après le célèbre film Fame d’Alan Parker (20h45) et avant La Nuit flamenca avec Rocio Molina (23h50).

Qu’est-ce qu’un corps de danseur ? La question pose déjà une définition sur les corps qui ont le droit de danser. Bien entendu, cette définition varie suivant les latitudes et les époques. Mais disons que pour le monde occidental, ces corps élancés, secs et fins qui ont caractérisé la ballerine du 20e siècle est devenu le canon mondialisé. Heureusement, la danse contemporaine a bouleversé ce cliché et n’a pas hésité à mettre sur scène des « corps différents ». Mais qu’est-ce qu’un corps différent ? Corps noirs américains exclus des scènes blanches en pleine ségrégation, corps transgenres se réinventant dans le New York des années 1980 avec le voguing, corps affreux, sales et méchants du cultissime May B. de Maguy Marin, corps vieux, gros, handicapés, corps immatériels des hologrammes… Tous ces corps sont aujourd’hui entrés dans la danse. Ceci est mon corps est leur histoire.

Ce documentaire retrace avec intelligence toute cette histoire en convoquant des chercheurs comme Susan Manning, des chorégraphes comme Raimund Hoghe, Maguy Marin, Akaji Maro, des danseurs de hip hop ou Marie-Agnès Gillot… Il contient de très belles images d’archives, notamment de Joséphine Baker, de Voguing, d’Hijikata ou Oskar Schlemmer et un des plus beaux  duo de la danse contemporaine issu de The Cost of Living de Lloyd Newson. À ne pas rater.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :