In Situ de Pierre-Elie de Pibrac / L’expo, le livre

Pour tous les amoureux du Palais Garnier et du Ballet de l’Opéra de Paris, l’exposition « In Situ », du jeune photographe plasticien Pierre-Elie de Pibrac, galerie Clémentine de la Ferronière dans le Marais à Paris, est une étape obligée. Heureusement, ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir venir sur place se consoleront amplement avec la découverte du – très – beau livre que l’auteur consacre à son aventure.

Galerie photo Pierre-Elie de Pibrac/ Agence Vu

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« In Situ », c’est en effet l’histoire de deux années passées à hanter, d’abord en rêve puis en réalité, les moindres recoins de l’Opéra Garnier. Pour la magie du lieu, pour l’amour de la danse, et pour la fascination exercée par ceux qui l’incarnent. Après un an de démarches en tout genre pour concevoir son projet et collecter les autorisations nécessaires, Pierre Elie de Pibrac, qui s’était fait connaître avec les séries « American Showcase » et « Real Life super Heroes », s’est littéralement immergé durant toute la saison 2013-2014 dans les coulisses du Ballet. Jusqu’à devenir transparent, se faire oublier des danseurs et pouvoir ainsi saisir, au plus près des corps, le travail, l’effort, la douleur mais aussi la transfiguration, le bonheur et l’incarnation de la scène. Intitulée Confidences, la première partie de son magnifique ouvrage retrace cette approche sensible, étayée des témoignages recueillis par le danseur Arnaud Dreyfus auprès de ses camarades Aurélie Dupont, Nicolas Le Riche, Eléonora Abbagnato ou Isabelle Ciaravola. Ces interviews passionnantes, où se révèlent les fragilités, les doutes et les désirs de ces danseurs d’exception de la génération Bessy et Noureev, sont enrichies d’un entretien collectif avec quelques-uns de ceux qui figurent la relève : Léonore Baulac, Juliette Hilaire, Marion Barbeau, Axel Ibot, Hugo Marchand, Germain Louvet, Cyril Chockroun. Gilles Djérouane, l’intendant du Palais Garnier et Benjamin Millepied, auteur d’un très beau texte sur Aurélie Dupont, ajoutent leur pierre à l’édifice pour décrire de l’intérieur la ‘Maison’, à tous sens du terme, que composent à la fois le Ballet et l’Opéra Garnier. L’un ne va pas sans l’autre, en effet, comme le démontrent superbement les quelque 200 photos suivantes en noir et blanc, imprimées en deux tons directs pour préserver l’émotion de l’instant. Saisis au vol, immobilisés dans l’effort de la répétition ou dans la tension de la scène, les danseurs font corps avec le lieu, l’épousent et lui donnent sens.

Galerie photo Pierre-Elie de Pibrac/ Agence Vu

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La deuxième partie, Catharsis, est un exercice plastique qui tente de traduire visuellement les émotions liées à la danse. Grâce à un objectif spécialement adapté, le photographe transcrit en images couleur les déflagrations d’un mouvement et son imprégnation sensible sur la rétine du spectateur. Un exercice plus formel et personnel, parfois convaincant, quelquefois moins, dont on regrettera que ne soient pas précisés les noms des ballets durant lesquels ont été pris ces clichés. Enfin, l’ouvrage se termine avec une série baptisée Analogia qui met directement en relation l’esprit du lieu et ceux qui le peuplent. En quatorze photos posées prises avec un angle de vue particulièrement large grâce à une chambre ‘trafiquée’, Pierre-Elie de Pibrac offre une vision à 160° de plusieurs espaces du Palais Garnier, jusque sur les toits !, dans lesquels les danseurs semblent dialoguer avec le monument. Beauté des perspectives ainsi dévoilées, contraste d’échelle saisissant entre le caractère imposant du bâti et les humains qui le font vivre, chaque photo est un tableau que l’on garde au cœur.

 

Galerie photo Pierre-Elie de Pibrac/ Agence Vu

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Exposition Galerie Clémentine de la Féronnière, 51 rue Saint Louis-en-l’isle, Paris 4e. Contact : 06 50 06 98 68. Livre « In Situ, dans les coulisses de l’Opéra de Paris » de Pierre-Elie de Pibrac, éditions Clémentine de la Féronnière, 328 pages, 72 €.

http://www.pierreeliedepibrac.com/

 

Isabelle Calabre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :