DeLaVallet Bidiefono danse, chante et joue Sarah Kane

"4.48 Psychose " @Adrien Berthet

« 4.48 Psychose  » @Adrien Berthet

On connaît sa danse fiévreuse et son appétence du dialogue scénique entre corps, voix et musique live. C’est pourquoi le chorégraphe congolais, qui continue à tourner avec Au-delà (sa création du Festival d’Avignon 2013) a accepté avec joie et grand engagement la proposition de la metteuse en scène Sara LLorca de partager avec elle le plateau dans sa mise en scène de 4.48 Psychose de Sarah Kane.

 

Face au personnage du psychiatre (Antonin Meyer Esquerré) Bidiefono incarne l’énergie ténébreuse du personnage de l’écrivaine qui dit son dégoût de la société. Mais elle s’y prend avec une délicatesse énorme, qui contredit l’image habituelle, très trash, de l’univers de Kane.

 

Donné dans une petite salle, le Théâtre de La Loge, ce spectacle est l’occasion de trouver chez cette écrivaine (jusqu’où est-elle l’alter ego de l’autrice ?) la quête de douceur et de lumière dans ce texte, habituellement noyée dans la vocifération.

 

"4.48 Psychose " @Adrien Berthet

« 4.48 Psychose  » @Adrien Berthet

 

Alors qu’elle tente de se hisser vers un état plus serein, Bidiefono incarne le stade qui est à dépasser pour accéder à la paix. Psychose, rébellion et tout ce qui tire vers le suicide transparait dans une agitation très nerveuse et électrique.

"4.48 Psychose " @Adrien Berthet

« 4.48 Psychose  » @Adrien Berthet

Dans un espace restreint, délimité par des chaises en aluminium, la puissance tellurique d’un corps affronte la voix d’une femme éperdue. Bidiefono fait basculer sa tête comme s’il voulait suggérer une séparation entre le corps et la pensée, dans une véritable guerre intérieure.

Il entraîne Llorca dans son énergie, et à la fin les deux pôles se réconcilient en entonnant un air africain. On voit ici de près que la voix de Bidiefono dégage autant de force et de présence que son style chorégraphique.

 

Thomas Hahn
24-29 novembre , 2-5 décembre, 21h00 – La Loge, Paris

 

 

4.48 Psychose de Sarah Kane

Mise en scène & scénographie Sara Llorca et Charles Vitez
Chorégraphie DeLaVallet Bidiefono
Interprétation : DeLaValletBidiefono, Mathieu Blardone, Sara Llorca, Antonin Meyer Esquerré
Musique live : Benoît Lugué

 

La Loge
77, rue de Charonne, 75011 Paris www.lalogeparis.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :