« RUMEUR » du Collectif Loge 22

Le collectif Loge 22 a choisi de dévoiler son processus de création et de le mettre en scène. Un processus qui tient de la contrainte puisqu’il s’agit de s’attacher les uns les autres avec une corde, des sangles et se boucher les yeux. Histoire d’expérimenter la confiance, le poids et comment on transige avec l’autre pour se déplacer avec fluidité. Tension, équilibre et dépendance en réaction avec le climat ambiant « délétère » selon les mots de Julien Monty.

Loge22

« RUMEUR » @ Romain Etienne

 

Ce postulat posé, suite à un constat accablant quant aux récentes affaires du monde, plutôt pertinent au départ, prend les allures d’un exercice de style, brillamment réalisé, mais pour le moins obscur, au risque de lasser et perdre le spectateur. Les explications au micro de Julien Monty ne permettent pas davantage de retrouver le fil (ou la corde), le décor minimal et les costumes réduits à leur plus simple expression, non plus. La rencontre (in)attendue avec la musique de Kalevi Aho, épique ne se fait jamais, comme si cette danse était rétive à ces partitions (pourtant choisies), que la conjonction était impossible et le chemin parallèle, mais jamais commun. Reste une fin absolument splendide, avec fond sonore assourdissant et douce pénombre où les trois interprètes explosent et laissent entrevoir de réelles fulgurances de ce qui aurait pu être magique !
Gallia Valette-Pilenko
vu le 27 janvier dans le cadre du festival Aire de jeu aux Subsistances.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :