Le Ballet de Lorraine présente son nouveau programme : LIVEXTASE

LIVEXTASEDeux créations, deux chorégraphes, deux compositeurs, un orchestre, un nouveau rendez-vous au sommet !

Les 5, 6, 7 mars à 20h et le 8 mars à 15h venez découvrir LIVEXTASE, le nouveau programme du Ballet de Lorraine à l’Opéra national de Lorraine avec l’orchestre symphonique et lyrique de Nancy.

 

Hok,  solo pour ensemble d’Alban Richard

« Une gigantesque et dansante machine humaine » – Louis Andriessen à propos de sa composition … Hok, solo pour ensemble est une chorégraphie construite en relation à la partition d’Hoketus, créé en 1975-1977 par Louis Andriessen. Energique, brutale et hypnotique, la musique d’Hoketus semble prendre ses sources dans le hard rock et les œuvres de Stravinsky. Deux ensembles identiques de musiciens se confrontent de part et d’autres de la scène à partir de la technique musicale médiévale du hoquet. Le mot « hoquet est apparu au début du XIVème siècle, d’après l’onomatopée « hok », exprimant un bruit de coup. Le terme signifiait d’abord un choc ou un heurt. La pulsation et les rythmes mis en jeu font de cette partition de musique minimaliste une œuvre fascinante. Alban Richard a su dès ses premières pièces pétrir les corps pour en faire gonfler et croiser les strates, éclater les bulles, saillir les rythmes. Pour sa création au CCN – Ballet de Lorraine, il crée un solo pour ensemble. C’est ainsi la « masse » du ballet qui forme un corps unique et polymorphe. En porosité avec la musique de Louis Andriessen, Hok, solo pour ensemble est une pièce dotée d’une forte énergie, où le rythme se propage de corps en corps.

 

Schéma pour la création d'Alban RIchard

Schéma pour la création d’Alban RIchard

 

Cover d’Itamar Serussi et la Symphonie Fantastique

Itamar Serussi désire avec cette création proposer une forme de reconnexion contemporaine au romantisme marquant de La Symphonie Fantastique. Dans cette oeuvre musicale majeure, le traitement expressif de l’orchestre est sans précédent. La musique exprime alternativement la beauté, l’élégance, le pastoral, les ténèbres, le démoniaque. Cette dynamique de composition est une révolution dans l’art de l’orchestration, elle va influencer fortement Cover. La variation des ambiances tout au long des 5 mouvements de La Symphonie Fantastique, crée la toile de fond de Cover, où un nombre important de danseurs se retrouve en opposition à de plus petits groupes et à des individus. Les formes et structures de la chorégraphie visent à souligner la tension déjà évoquée la composition musicale. Itamar Serussi souhaite ainsi faire face au défi de la traduction de l’atmosphère dramatique et romantique du début des années 1800 dans sa propre corporalité, de manière forte et séduisante.

 

COMMENT RÉSERVER : en ligne, par téléphone au 03 83 85 69 08

PLUS D’INFORMATIONS ICI.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :