Les CCN ont 30 ans! Soirée de gala à Chaillot

Les CCN fêtent leurs trente ans avec une soirée de gala, le 19 février au Théâtre national de Chaillot, et comptent bien le faire avec les spectateurs de danse. La réunion de tous ceux qui dirigent, ou ont dirigé, un Centre chorégraphique national sur un plateau, dans des prestations chorégraphiques en partie inédites, est sans précédent.

 

1509279_1556314644613821_7293790616002334659_n

Les danseurs du Ballet de Lorraine @ Jean-Claude Chianale

 

En avril 1984, Jack Lang, ministre de la culture, annonce 10 nouvelles mesures pour la danse, offrant des outils de diffusion nationale et internationale, un dispositif d’aide à la création et des réorganisations profondes des grandes écoles avec une ouverture décisive vers la danse contemporaine. Aussi, le Centre National de Danse Contemporaine d’Angers et onze compagnies sont reconnus comme Centres chorégraphiques nationaux.

 

 

L’énergie vient en dansant

Les CCN sont donc l’expression d’une volonté politique à faire de la danse contemporaine un pilier du paysage artistique. Aujourd’hui leur nombre est de dix-neuf, et on constate un fait troublant. Car dix-neuf, c’est également le nombre exact de centrales nucléaires implantées sur le sol français !

Peut-on mieux exprimer la volonté d’aménager le territoire, de le marquer par le sceau d’une main centrale et structurante, d’organiser les électrons libres et de diffuser le courant de la danse à travers le pays ? Ajoutons que l’autorisation d’exploitation d’une centrale nucléaire est accordée pour un maximum de dix ans, avant d’être renouvelée suite à un contrôle détaillé, et que 10 ans, c’est aussi, théoriquement en tout cas, la durée de mandat maximale d’un directeur de CCN.

10924740_1576736479238304_6483502230631583910_n

Les danseurs du Ballet de Lorraine @ Jean-Claude Chianale

 

En trente ans, les CCN ont connu leurs ascensions, leurs moments de gloire, quelquefois des disparitions, mais aussi des révolutions et guerres de succession… Ils font rayonner la danse contemporaine française à travers le monde. Ils accueillent de jeunes compagnies dans leurs studios en leur offrant des résidences de création. Et surtout, ils créent, année par année.

Pourquoi Chaillot ?

Le Théâtre national de Chaillot n’est pas un CCN, mais son directeur, Didier Deschamps, a été aux commandes du CCN de Nancy/Ballet de Lorraine de 2000 à 2010. Le gala se tient à Paris parce qu’il faut un grand plateau, une grande salle, beaucoup de public et donc un lieu accessible de partout. Il n’y a pas de CCN à Paris. Créteil, le plus proche, ne dispose que d’un petit studio.

10858548_1563968187181800_4628758191219787240_n

Les danseurs du Ballet de Lorraine @ Jean-Claude Chianale

Ce que les CCN représentent aujourd’hui dans le paysage chorégraphique en Europe, de quelles mesures ils auraient besoin pour remplir leur rôle au cours des trois décennies à venir et d’autres questionnements feront l’objet d’un séminaire avec le but d’aboutir à la proposition de 4 à 6 mesures concrètes permettant d’améliorer la vitalité du secteur. Elles seront annoncées lors d’une journée de restitution le 22 mai 2015 à la Gaîte Lyrique à Paris.

 

Le programme de la soirée anniversaire

Avec vingt-neuf petits spectacles au programme, le public de cet énorme gala verra ainsi l’histoire de la danse et son actualité réunies. Mourad Merzouki dansera un duo avec Kader Attou, Carolyn Carlson succèdera à une chorégraphie de Daniel Larrieu, interprétée par huit directeurs de CCN, suivie d’un extrait du « Faune » de Nijinski dansé par vingt interprètes, etc. etc… Sans oublier qu’une plateforme numérique (www.30ansdanse.fr) sera créée et mise en ligne.

Une soirée historique donc, dont le déroulé est annoncé comme suit :

1) Geste de François Raffinot, avec tous les chorégraphes sur le plateau. 2) Jean-Claude Gallotta: solo et projection d’une interview de Jack Lang, réalisée par Jean-Claude Gallotta. 3) Gigi Caciuleanu avec 5 danseurs, chorégraphie de Gigi Caciuleanu. 4) Yuval Pick, duo avec Jérémy Martinez, chorégraphie de Yuval Pick.

 

 

5) Emmanuelle Huynh, solo sur Zorba le grec de Dalida, chorégraphie Emmanuelle Huynh. 6) Petter Jacobsson, extrait de Untitled #3 avec Petter Jacobsson, Thomas Caley et 4 danseurs du Ballet de Lorraine, chorégraphie de Petter Jacobsson et Thomas Caley. 7) Joëlle Bouvier : film – La Chambre silencieuse de Joëlle Bouvier. 8) Karine Saporta, pièce de groupe. 9) Joanne Leighton, extrait de Display  avec 5 danseurs, chorégraphie de Joanne Leighton.

 

Héla Fattoumi et Eric Lamoureux avec les étudiants du CRR en répétition

Héla Fattoumi et Eric Lamoureux avec les étudiants du CRR en répétition

 

10) Héla Fattoumi & Éric Lamoureux : Danse des fragilités avec Bernardo Montet, Benjamin Lamarche, Claude Brumachon, et des danseurs du CRR de Paris et des danseurs du CCN de Caen, concept Héla Fattoumi et Eric Lamoureux. 11) Josef Nadj, solo – carte blanche à Cécile Loyer. 12) Thierry Malandain, film. 13) Boris Charmatz, solo, chorégraphie de Isadora Duncan. 14) Emmanuelle Vo-Dinh avec les artistes accueillis au Phare CCN du Havre. 15) Ivan Cavallari, extrait duo de Deborah Colker avec les interprètes du Ballet de l’Opéra National du Rhin. 16) Robert Swinston, création – 3 interprètes, chorégraphie de Robert Swinston. 17) Dominique Boivin, chorégraphie sur l’histoire des CCN. 18) Herve Robbe, film. 19) Catherine Diverres, extrait de son solo Ô Sensei.

 

 

20) Duo par Kader Attou et Mourad Merzouki. 21) Claude Brumachon & Benjamin Lamarche, duo. 22) Marie-Claude Pietragalla, Extrait de M. & Mme Rêve, chorégraphie de Marie-Claude Pietragalla interprétée par Nam Kyung Kim. 23) José Montalvo, extrait de La Gloire de Jérôme A. 24) Daniel Larrieu, La Danse des éventails – chorégraphie d’Andy Degroat avec Daniel Larrieu, Emmanuelle Vo Dinh, Olivier Dubois, Héla Fattoumi, Eric Lamoureux Joanne Leighton, Hervé Robbe, Thomas Lebrun, Dominique Boivin, Marion Carriau et Olivier Bioret.

 

Geste Daniel Larrieu, "La danse des éventails" d'Andy DeGroat en répétition

Geste Daniel Larrieu, « La danse des éventails » d’Andy DeGroat en répétition

 

25) Carolyn Carlson, extrait du solo Immersion de Carolyn Carlson. 26) Olivier Dubois, extrait de Faune, chorégraphie de Vaslav Nijinski, avec 20 interprètes. 27) Angelin Preljocaj, duo / extrait de Suivront 1000 ans de calme, chorégraphie de Angelin Preljocaj, par Jean-Charles Jousni et Sergio Diaz. 28) Thomas Lebrun, extrait de Maria Lao, chorégraphie de Daniel Larrieu avec Thomas Lebrun, le groupe amateurs de MPAA, des danseurs du CRR de Paris, des danseurs du CCNT, et Laurence Rondoni, Anne Laurent, Mié Coquempot, Pascaline Verrier, Agnès Coutard et Maxime Rigobert. 29) Final : reprise du geste de François Raffinot avec tous les participants de la soirée.

Thomas Hahn

Soirée événement : Les CCN ont 30 ans !

Théâtre national de Chaillot, le 19 février 2015, 19h30
www.30ansdanse.fr

Cette soirée sera diffusée en direct live sur Arte Concert et sera visible ensuite en ligne sur ce même site pour une année encore

L’affiche de l’événement est une œuvre de Jean-Claude Chianale, à partir de photos des danseurs du CCN-Ballet de Lorraine prises par Arno Paul, dans une conception de Petter Jacobsson.

 

Advertisements

Comments

  1. lomani mondonga says:

    …auriez vous des places ..pour y assité…merci d’avance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :