« (H)ubris », de David Drouard

"Hubris" @ Dan Aucante

« Hubris » @ Dan Aucante

En grec, le mot hubris signifie orgueil démesuré. Celui, en particulier, qui s’empare des hommes lorsqu’ils cherchent à dépasser leur condition pour se mesurer aux dieux. Curieuse référence, finalement, pour une pièce qui à l’inverse, joue sur les frontières troublantes entre humanité et animalité. Le titre de la nouvelle création de David Drouard serait-il donc une mise en garde subliminale contre toute tentative de transgression des limites, qu’elles soient naturelles ou culturelles ?

À cette interrogation, pourtant, le chorégraphe offre un démenti éclatant. Car sa pièce réinvente avec talent le mariage déjà mille fois vu du hip-hop et du contemporain, comme celui du réel et du virtuel. Venus d’univers stylistiques différents, ses cinq interprètes composent une œuvre forte où la présence des corps offre un contrepoint impressionnant aux dispositifs numériques qui règlent le son et l’image. Ceux-ci ont le mérite d’installer un univers singulier, un ailleurs entre ombre et lumière où tout devient possible. Mais ce que l’on retient surtout, c’est la matérialité troublante de ces danseurs-nymphes, êtres hybrides dont la gestuelle questionne les questions de genre et d’identité.

"Hubris" @ Dan Aucante

« Hubris » @ Dan Aucante

Pour traduire cette ambiguïté, leur torsion particulière du buste et leur rapport décentré au sol s’avèrent plus convaincants encore que les sabots dont ils se chaussent. Après sa relecture de L’Après-midi d’un faune dans son solo F, David Drouard fait décidément sien l’espace mythologique comme lieu de toutes les expérimentations. Pari réussi, à l’honneur de Suresnes cités danses qui dans sa 23e édition, continue de susciter les créations et rebattre les cartes.

Isabelle Calabre

Suresnes Cités Danse, 3 et 4 février 2015

www.suresnes-cites-danse.com

Distribution :

Chorégraphie et conception : David Drouard
Avec Mehdi Baki, Romain Veyssere, Victor Virnot, Christakis Spyros et Antoine Bouiges
Collaboration artistique et conseil en dramaturgie Florian Gaité
Composition musicale originale Éric Aldéa, Ivan Chiossone
Vidéos Camille Cotineau
Conception et dévéloppement réalité virtuelle Vincent Roudaut
Infographie Sébastien Sidaner
Lumières Julien Guenoux
Scénographie, lumières Éric Soyer
Costumes Salvador Mateu Andujar
Décors Simon Maurice
Régie son Jean-Philippe Borgogno
Lumières et régie lumières Julien Guenoux
Direction technique Jean-Philippe Borgogno
Photographies Jean-Louis Fernandez // François Stemmer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :